100% Santé : Que Choisir dénonce une "flambée des tarifs" des complémentaires santé

Un peu plus d’un mois après l’entrée en vigueur de la réforme 100% Santé, l’UFC-Que Choisir dénonce une flambée des tarifs des complémentaires santé et demande au Ministère de la Santé de mettre en œuvre sans plus attendre la résiliation à tout moment des contrats.


Pour estimer l’inflation subie par les consommateurs pour leur assurance santé en 2020, l’UFC-Que Choisir a lancé un appel à témoignages pour recueillir des avis d’échéance 2019 et 2020. L’analyse de 500 contrats (qui, pour certains, couvrent plusieurs personnes), provenant de 86 organismes complémentaires différents, a mis en évidence une inflation médiane de 5%, entrainant un surcoût médian de plus de 80 € à supporter par les ménages… L’inflation annuelle dépasse même 150 € pour 20 % des contrats étudiés !


Ce qui frappe à l’étude de ces contrats, c’est la grande disparité des augmentations de primes. En effet, alors que tous les organismes complémentaires connaissent le même environnement (hausse des dépenses de santé liées notamment au vieillissement de la population, 100 % santé), les écarts de pratique entre professionnels sont béants :




Pour Que Choisir, cette inflation justifie d’anticiper la résiliation à tout moment des contrats, prévue normalement pour le 1er décembre 2020. "Obtenue de haute lutte" l'an dernier au Parlement, cette mesure censée permettre de réguler les prix du marché grâce à une "concurrence ravivée" doit être appliquée "sans attente", estime l'association, qui demande à la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, de "publier au plus tôt le décret" correspondant.


Lire le communiqué de UFC Que Choisir

6 vues