Des chercheurs ont mis au point un gel qui permettrait de réparer l’email des dents



Une équipe de chercheurs de l’Université de Zhejiang, en Chine, a peut-être trouvé une solution pour réparer l’émail des dents endommagées. Dans une étude publiée dans la revue Science Advances, ils expliquent en effet avoir mis au point un gel capable de régénérer l’émail abîmé.


Composé de calcium et de phosphate - des nano amas de phosphate de calcium, plus précisément -, deux composants du véritable émail dentaire, le gel a été testé sur des dents humaines endommagées qui avaient été retirées à des patients. Après avoir appliqué le gel sur l’émail, les chercheurs ont laissé les dents pendant 48 heures dans des récipients dans lesquels ils avaient créé un environnement similaire à l’environnement buccal humain.

A la suite de cette expérience, ils ont pu constater que le gel avait stimulé la croissance d’un nouvel émail : en l’observant au microscope, ils ont pu voir que ce nouvel émail présentait le même arrangement de cristaux de calcium et de phosphate qu’un émail ordinaire.


Malgré ces résultats encourageant, le travail des chercheurs n’est pas encore terminé : l’émail qu’ils ont réussi à recréé est 400 fois plus mince que le véritable émail, ne dépassant pas les 3 micromètres d’épaisseur. Une difficulté que les chercheurs espèrent contourner en appliquant le gel à plusieurs reprises pour reconstruire une couche de réparation de l’émail suffisamment épaisse.


"Plusieurs autres groupes ont essayé de réparer l’émail dentaire avec des mélanges de calcium et de phosphate, mais ils contenaient des grappes de particules plus grosses qui ne collaient pas bien à la surface de la dent", a expliqué le Pr Ruikang Tang, auteur principal des travaux. "Cela a rendu difficile la reconstruction des cristaux d'émail."


Avec son équipe, il teste désormais le gel sur des souris et espère pouvoir l’expérimenter prochainement directement sur des sujets humains. Pour aboutir à leurs fins, les chercheurs devront d’abord s’assurer que les produits chimiques contenus dans le gel sont sûrs pour les sujets, et surtout "que de nouveaux émaux peuvent se former dans l’environnement réel de la bouche, même lorsque les gens mangent et boivent".


Sources : Pourquoi Docteur | Futura Santé

21 vues