Elle essaie de soulager sa rage de dent, son sang devient bleu…


Dans le Rhode Island aux Etats Unis, une femme âgée de 25 ans s’est présentée aux urgences du Miriam Hospital en présentant divers symptômes inquiétants : faiblesse généralisée, essoufflement, fréquence respiratoire élevée, une saturation en oxygène de 88 % (95 à 100 % ordinairement) et… une peau « cyanotique » (bleutée).


Une prise de sang lui est faite et les médecins constatent avec stupeur que son sang est très sombre, tirant sur le bleu… !


Mais comment est-ce possible ?! Les analyses ont montré une concentration en méthémoglobine de 44 % au lieu de 2 % ordinairement. Contrairement à l’hémoglobine, rouge, la méthémoglobine est bleue très foncée.


Mais d’où provient-elle ? En interrogeant la patiente les médecins ont compris : elle a utilisé de grandes quantités de benzocaïne topique la nuit précédente pour soulager une rage de dents.

« L’apparition de la méthémoglobinémie peut survenir après l’exposition à un certain nombre de médicaments, dont des anesthésiques topiques tels que la benzocaïne » ont-ils expliqué dans un article publié dans le New England Journal of Medecine.


Pour soigner la jeune fille, les médecins ont procédé à une injection intraveineuse de bleu de méthylène. Totalement guérie, elle a été renvoyée vers son dentiste et en est quitte pour une peur bleue.


Source : Information-Dentaire

6 vues