En Belgique, les dentistes pourront se faire épauler par des hygiénistes dentaires !



Dès aujourd’hui, les chirurgiens-dentistes belges vont pouvoir être épaulés au quotidien par des hygiénistes dentaires. La création de cette toute nouvelle profession paramédicale va ainsi permettre de décharger quelques 9800 dentistes en Belgique de plusieurs actes dentaires du quotidien !


Pour Michel Devriese, chargé des questions professionnelles à la Société de médecine dentaire de Belgique francophone, « ce projet, porté par la profession depuis 2013, répond à une tendance de fond. Les actes à caractère préventif connaissent en effet une croissance soutenue, tandis que les soins curatifs et de conservation baissent légèrement ». Jusqu’alors, il était impossible pour un dentiste de déléguer ces actes en progression : c’est désormais le cas !


Deux professions ont été particulièrement demandeuses de cette évolution : les orthodontistes et les spécialistes en parodontologie, selon l’enquête réalisée par la Société de médecine dentaire auprès de 2 200 de ses adhérents.


Concrètement, l’hygiéniste pourra pratiquer trois types d’actes : les actes autonomes, tels que le conseil en brossage ou le polissage. Egalement des actes sur prescription d’un dentiste ou d’un médecin spécialiste : le détartrage, le retrait des sutures, le scellement des puits et fissures. Enfin, des actes dits « confiés », c'est-à-dire des soins qui devront être réalisés sous la supervision d’un dentiste, tel que des détartrage sous-gingivaux, de radiologie dentaire, ou encore de blanchiment des dents.


Les premiers hygiénistes dentaires arriveront seulement en Juin 2019, du fait de la nouveauté du métier. Une formation qui pourrait bien intéresser de nombreux étudiants français également !


Source : Le quotidien du médecin

14 vues