Etude : avoir des caries enfant augmente le risque de développer une athérosclérose à l’âge adulte


Même si c’est parfois la bataille pour leurs parents, il est essentiel que les enfants se brossent les dents correctement, pour leur santé aujourd’hui, mais aussi pour leur santé demain.


En effet, deux récentes études finlandaises ont démontré un lien entre le nombre de maladies bucco-dentaires, comme des caries ou des saignements gingivaux, survenues pendant l'enfance et une hausse de risque d'athérosclérose – une maladie touchant les artères - à l’âge adulte.


C’est en analysant les données de la recherche "Cardiovascular Risk in Young Finns Study" lancé en 1980 dans le but d’étudier les risques cardiovasculaires chez les jeunes Finlandais que les scientifiques à l’origine de ces études ont observé ce lien.


A cette époque, 755 individus (dont 51% de ♀) avaient participé, lorsqu’ils avaient 6, 9 ou 12 ans, à un examen physique. Les scientifiques avaient à ce moment noté si les enfants avaient des caries, des saignements, des plombages et/ou des maladies parodontales. Il s’avère que 5,6% des enfants avaient un des quatre, 17,4% en avaient deux, 38,3% en avaient trois et 34,1% avaient les 4 ! En fait, seuls 4,5% des jeunes participants n'avaient aucun problème…


Les participants ont ensuite été suivis jusqu’en 2007, année lors de laquelle l’épaisseur de l'artère carotide des désormais trentenaires ainsi que les marqueurs de risque cardiovasculaire (pressions systoliques et diastoliques, IMC, glycémie, triglycérides, cholestérol LDL et HDL) ont été mesurés.


C’est ainsi que les scientifiques ont remarqué que le nombre de facteurs de risques est plus important chez les personnes ayant eu des infections bucco-dentaires pendant l'enfance. Par ailleurs, les caries et les maladies parodontales étaient les pathologies les plus fréquentes lorsque l'épaisseur de l'artère carotide était trop importante à l'âge adulte. Elles sont également liées à la progression d'une athérosclérose.


Source : E-Santé .fr

3 vues