Frescoryl, le dentifrice à croquer, inventé à Toulouse il y a 10 ans !



Depuis 10 ans, une société implantée près de Toulouse cartonne grâce à la vente de son Frescoryl, un dentifrice à croquer, qui ne nécessite ni eau, ni brosse à dents… Vous ne connaissez pas ce produit ? Nous vous le présentons…


C’est un couple de pharmaciens toulousains qui a l’idée de cette nouvelle forme de dentifrice, et ce, en avion, quelque part entre Johannesbourg en Afrique du Sud et Sydney en Australie. Après avoir avalé son plateau repas, Corine Bourdoncle souhaite aller se brosser les dents dans les toilettes de l’appareil… mais à ce moment-là, impossible pour elle de quitter son siège. C’est alors qu’elle a l’idée d’un dentifrice à croquer !


Aujourd’hui, la société ne vend pas moins de 10 millions de comprimés par an, et la société vise le million d’euros de chiffre d’affaires en 2018, grâce à un développement international.

La poudre qui compose le comprimé est entièrement fabriquée en France dans plusieurs régions, le packaging est réalisé en Gironde, et le conditionnement en Haute Garonne. Dans le détail, Gaëtan Cals, chargé du marketing de la société, explique ce qu’est Frescoryl : « C’est un comprimé composé à 90% d’éléments d’origine naturelle, avec les mêmes ingrédients du dentifrice comme l’aloé vera, l’eucalyptus, le sodium, le bicarbonate… Le comprimé se croque et libère de la poudre, qu’il faut diluer comme de la pâte sur les dents durant 20 à 30 secondes. C’est d’aspect sableux et abrasif ».


Niveaux prix, il faut compter entre 3 et 5 euros la boîte de 10 comprimés, trouvables dans plusieurs pharmacies, parapharmacies et réseaux de grande distribution.


Alors, connaissiez-vous ce dentifrice idéal en voyage ?


Source : Actu.fr

13 vues