L’homme qui veut rendre la vie des chirurgiens-dentistes plus confortable…



Le magazine Les Echos s’est intéressé à Alexis Ucko, fondateur de la marque « Percko ». Nous vous en avons déjà parlé dans ce blog : Percko, c’est un t-shirt intelligent qui a pour ambition de soulager les troubles musculo squelettiques des dentistes.


A 26 ans, Alexis souhaitait créer son entreprise… Et c’est en observant que son père, chirurgien-dentiste, manquait de vraies solutions pour soulager ses problèmes de dos liés à son métier, qu’il a eu l’idée de Percko ! Il explique : « Durant mon enfant, mon père se plaignait régulièrement de douleurs dorsales importantes, sans trouver de solution durable pour les atténuer. Dentiste de profession, il passait en effet ses journées penché sur ses patients, tandis que le retour des spécialistes était toujours le même : pour ne pas avoir mal au dos, il faut se ternir droit ».


L’idée du t-shirt n’est pas venue dès le début : « Dans un premier temps, nous avons pensé faire une chemise équipée d’une tige en métal dans le dos pour redresser la colonne. Au bout de quelques semaines, nous nous sommes vite rendus compte que le procédé n’était pas adéquat en termes de confort, de conditions de lavage et surtout d’efficacité ». Pour trouver une réelle solution, ils se sont donc tournés vers le milieu médical, et ont fait appel à de nombreux médecins, ostéopathes et kinésithérapeuthes, et ont réalisé de nombreux prototypes plus ou moins réussis.


Ils se sont finalement arrêté sur l’idée d’un maillot de corps, dont la technologie a rapidement été brevetée, et a rapidement trouvé son public. Lors du lancement sur Kickstarter, Percko a reuni pas moins de 385 000 euros de levée de fonds !


Le fondateur pense désormais à la suite : « Le succès de nos t-shirts a été immédiat, et forts de cette impulsion, nous avons d’ores et déjà plusieurs projets en tête pour continuer de prendre soin du dos de chacun et en finir avec les problèmes de dos ! Nous vivons désormais de notre startup qui compte 18 salariés. Quant à mon père, il porte son t-shirt Percko tous les jours, et se plaint beaucoup moins de douleurs dorsales ! »


Source : Les Echos

13 vues