L’inspirante histoire d’un jeune réfugié Syrien devenu major de promo en dentaire

Il y a trois ans, Omar Nahhas, jeune réfugié Syrien, est arrivé en France sans parler un mot de français. En juin, il a fini major de sa promo pour le concours de la Paces, option Dentaire...


Omar se souvient de son arrivée en France en 2016 : « Trois mois plus tard, je rentrais en première scientifique, avec un an de retard sur les autres élèves ». Il ne parle pas un mot de notre langue, et peut heureusement compter sur « le soutien et la générosité de personnes qui m’ont aidé à intégrer le lycée Cormontaigne et à apprendre le français ».


Bien qu’il ait le sentiment d’être « jeté dans les études en français comme on jette un enfant qui ne sait pas nager dans une piscine », il relève le défi. Si bien qu’il finit par décrocher un Bac S mention bien en 2019.


Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Omar s’inscrit alors en première année commune aux études de santé (Paces) au sein de l’académie Metz-Nancy.


Au prix de beaucoup de travail et de persévérance, mais aussi de 5kg perdus à cause du stress, il se classe 106e sur 2200 élèves à l’issue de son premier semestre, décrochant au passage le titre de major de la spécialité Dentaire.


Mais les exploits du brillant jeune homme ne s’arrêtent pas là ! « Je me suis aussi inscrit en option médecine, sans suivre les cours. Il y avait des similarités avec les matières vues en tronc commun ». Résultat : il sort 160e pour cette seconde spécialité.


À la rentrée, Omar poursuivra son cursus à Nancy pour devenir, à l’issue de six années d’études, orthodontiste : « J’aime l’idée de faire des appareils dentaires : c’est interdisciplinaire. Un mélange de physique, médecine et mécanique ».


Nous lui souhaitons une grande et épanouissante carrière dans le métier !


Source : Le Républicain Lorrain

4 vues