Le dentifrice fait sa révolution !

Petit à petit, ce produit du quotidien se hisse au rang de véritable cosmétique. Packagings soignés, odeurs et textures retravaillées, composition étudiée et s’inscrivant de plus en plus dans la green attitude, le quotidien l’Express consacre un article entier au relooking actuel du dentifrice !


On commence le tour des nouveautés par des dentifrices qui ne s’affichent plus dans les rayons du supermarché, mais qui vont plutôt prendre place dans des enseignes de beauté. Gaëlle Franoux, acheteuse beauté pour le Printemps, explique : « Nous avons aujourd’hui compris que le sourire est un indispensable de la beauté ». De plus en plus de marques se font ainsi leur place dans ces espaces de luxe dédié à la beauté, comme Korres, Lush ou Aesop.





En parallèle, certaines marques ont adopté les codes des produits de beauté, en misant sur des parfums agréables et originaux pour du dentifrice. C’est notamment le cas des dentifrices Lebon : de la menthe oui, mais pas seulement : ils sont également aux goûts de Papaye, réglisse, rose, les parfums ayant été élaborés par des artisans parfumeurs de Grasse. La marque italienne Marvis fait de même, et propose des parfums de jasmin, de réglisse ou de cannelle pour parfumer leur dentifrice.




Evidemment, certaines marques se dirigent elles du côté éthique, afin de mettre en avant l’absence de produits souvent incriminés comme étant des perturbateurs endocriniens ou des composants cancérigènes. C’est notamment le cas de la marque Korres qui propose des dentifrices contenant « plus de 94% d’actifs naturels et intègrent des huiles essentielles comme le citron vert pour lutter contre la formation de la plaque dentaire ou l’eucalyptus pour son action antiseptique ». C’est aussi le cas de la marque Lush qui créé des dentifrices faits à la main. La marque l’a même revisité sous formes de comprimés dentaires à croquer puis à faire mousser avec la brosse à dents. Toutes ces marques revendiquent l’utilisation de produits naturels, comme le charbon, l’eau thermale ou encore les huiles essentielles.




Pour le Docteur Christophe Lequart, dentiste, « ce n’est pas parce que des dentifrices sont labelisés « bio » ou « naturels » qu’ils ne contiennent pas de perturbateurs endocriniens. Le fluor est indispensable dans un dentifrice afin de renforcer l’émail des dents et prévenir les caries. De plus, au dosage autorisé, il n’y a pas de danger. Seule précaution : ne pas utiliser un dentifrice adulte pour un enfant de moins de 6 ans car la concentration en fluor est trop élevée pour cet âge. » Une réflexion faite par le dentiste puisque nombreuses sont les marques à surfer sur la tendance du zéro fluor dans leurs produits d’hygiène dentaire. Pour le dentiste Chloé Barbant, il faut se méfier de la composition des dentifrices dits « naturels » : « Par exemple, si le produit contient de l’acide citrique, mieux vaut ne l’utiliser que deux fois par semaine en cas de dents érodées et de gencives fragiles ». Le charbon n’est pas non plus recommandé par le Docteur Lequart : « Il a un effet abrasif important sur l’émail, et une fois que l’émail est abîmé, il ne se résorbe pas ».


Un article très intéressant pour découvrir toutes les nouveautés et les produits à la mode concernant la routine bucco-dentaire !


Source : L’EXPRESS

7 vues