Les cabinets dentaires étant fermés, les Britanniques se voient obligés de s’improviser dentistes…



Au Royaume-Uni, les cabinets dentaires, fermés depuis le 23 mars, seront autorisés à rouvrir à partir du 08 juin… Une éternité à attendre pour certains patients qui, comme Dominic Price qui témoigne ci-dessous, ont parfois dû recourir à des solutions d’urgence et se soigner à la maison

Dominic vit à Salisbury (dans le sud de l’Angleterre) et malheureusement pour lui, seulement deux jours après le début du confinement, il a perdu un plombage en mangeant un bonbon. « J’ai appelé le dentiste, je pensais qu’il pourrait y avoir une sorte de système d’urgence, mais mes soupçons se sont confirmés : ce n’était pas possible que je vois quelqu’un », raconte-t-il. Des services d’urgence ont été mis en place mais ils sont réservés aux patients nécessitant de se faire extraire une dent, lui a-t-on dit… Il s’est alors vu recommander d’« aller sur Google » et de commander un kit pour se soigner à la maison… Faute de mieux, sa femme Susie s’est employée à soigner sa dent grâce au dit kit : « c’est facile à utiliser et ça ne fait pas trop peur. Mais il est bien écrit au dos du paquet qu’il faut consulter un dentiste 48 heures après et ce n’est pas possible en ce moment ».

Comme l’explique Len D’Cruz, dentiste et porte-parole de l’Association dentaire britannique, le cas de Dominic n’est pas un cas isolé : « Un nombre croissant de patients peine à consulter des dentistes, et même à se rendre dans des centres dentaires d’urgence et ils en sont réduits à bricoler des soins dentaires, ce qui est vraiment effrayant. […] On est passé, en quelque sorte, d’une nation riche du XXIe siècle à des soins dentaires dignes de l’époque victorienne ».

Tous espèrent que la situation s’améliorera rapidement après le 08 juin…

Source : Le Télégramme

3 vues