Quel délai pour prendre rendez-vous chez les professionnels de santé ?



Mardi, la DREES a dévoilé un nouveau rapport concernant les délais d’attente des différents professionnels de santé. Et selon les spécialistes, de fortes disparités existent : si, pour un généraliste, il ne faudra en moyenne que quelques jours, pour l’ophtalmologiste, le délai peut aller jusqu’à 6 mois…


Pour en arriver à cette conclusion, la DREES a interrogé pas moins de 40 000 personnes sur leur délai d’attente entre leur prise de rendez-vous et le jour effectif de leur visite. Parmi les professionnels de santé les plus rapidement disponibles, on trouve, en tête, les généralistes, avec une moyenne de 6 jours. Pour un pédiatre, cette moyenne monte à 22 jours, et à 21 jours pour un radiologue. Les pires délais concernent la peau, les yeux et le cœur : il faudra attendre pas moins de 2 mois pour un dermatologue en moyenne, presque autant pour un cardiologue, et pas moins de 3 mois pour un rendez-vous chez l’ophtalmologiste… le délai d’attente le plus long !

En ce qui concerne les professionnels de santé dentaire, la moyenne se situe entre le pédiatre et le gynécologue, à savoir 28 jours. Le délai maximum atteint est de 68 jours pour obtenir un rendez-vous chez le chirurgien-dentiste.


Evidemment, ces données générales sont à nuancer : le lieu d’habitation des participants au sondage va énormément faire varier les chiffres. Dans les grandes villes, il est plus simple d’obtenir un rendez-vous plus rapidement en comparaison des espaces de déserts médicaux. Par exemple, pour une consultation chez un chirurgien-dentiste, le délai d'attente médian varie de 15 à 21 jours, suivant l'accessibilité de la commune où vit le patient. Ce chiffre est encore plus flagrant pour les ophtalmologistes : on passe du simple au double, de 41 à 79 jours d'attente, selon son lieu de résidence.


La nature de la consultation n’est pas prise en compte également. Par exemple, en cas d’urgence, pour un rendez-vous chez un gynécologue par exemple, le délai passera de 36 jours à en moyenne 9 jours. Le généraliste ou pédiatre, en cas d’urgence, peuvent donner rendez-vous dans la journée.


En termes de prise de rendez-vous, 9 fois sur 10, le patient arrive à prendre rendez-vous chez leur médecin. En cas d’échec de prise de rendez-vous, plusieurs raisons : dans 22% des cas, le médecin est injoignable, dans 15% des cas, les créneaux horaires proposés ne conviennent pas au patient, et dans 14% des cas, le praticien ne prend plus de nouveaux patients.


Lorsque le contact n’aboutit pas à une prise de rendez-vous, 56% des patients vont choisir d’appeler un autre praticien, un tiers renonce purement et simplement à consulter, et une petite partie finit par se tourner vers les urgences des hôpitaux…


Source : France Inter

4 vues