Réforme des études d’odontologie



Initialement prévue pour la rentrée 2019, la réforme du troisième cycle d’odontologie devrait être repoussée d’un an afin de laisser le temps au gouvernement de transformer totalement la première année commune aux études de santé (PACES).


Actuellement, après la cinquième année d’études, les étudiants en chirurgie dentaire ont le choix entre :

- Un 3ème cycle court (environ 1 an)

- Un cycle long (3 ou 4 ans)


Le programme du cycle court est aujourd’hui très différent d’une faculté à l’autre c’est pourquoi l’objectif de la réforme est d’harmoniser la dernière année d’études. L’UNECD (Union nationale des étudiants en chirurgie dentaire) souhaite également que le 3ème cycle débouche sur un diplôme d’études spécialisées (DES). Ce DES accessible sans concours après la cinquième année permettrait notamment aux étudiants de se lancer dans une carrière hospitalo-universitaire et de devenir chef de clinique assistant.



Concernant le cycle long, aujourd’hui, l’accès à l’internat en odontologie se fait grâce à un concours commun organisé en cinquième et sixième année. Les candidats les mieux classés choisissant leur spécialité et lieu d’affectation en premier. À l'avenir, ce classement général pourrait laisser place à un classement propre à chaque DES ou spécialité.

Actuellement, il existe 3 spécialités : "orthodontie dento-faciale", "médecine bucco-dentaire" et "chirurgie orale". La spécialité "médecine bucco-dentaire" pourrait être amené à disparaître et être remplacé par 4 nouvelles spécialités en 3 ans : "endodontie", "odontologie pédiatrique", "parodontologie", et "réhabilitation oro-faciale complexe" afin de permettre aux étudiants d’approfondir leurs connaissances dans un domaine.


Réforme à suivre !


Source : L’étudiant

6 vues