Un dentiste breton, atteint de la maladie de Parkinson, traverse l’Atlantique à la rame !



Hier, à l’occasion de journée mondiale de la maladie de Parkinson, la radio RCF s’est intéressée à l’expérience exceptionnelle d’un dentiste breton, le Docteur Gilles Ponthieux, qui a décidé de vivre correctement malgré sa maladie.


En 2015, alors qu’il tente de mettre un miroir dans la bouche de ses patients, il se rend compte que sa main tremble. Le diagnostic tombe alors : il est atteint, comme 100 000 personnes en France, de la maladie de Parkinson. Cette maladie neurodégénérative pour laquelle il n’existe encore aucun remède rend souvent la vie des malades compliquée : tremblements compulsifs, akinésie, ou encore troubles cognitifs rythment leur quotidien. Pour le Docteur Gilles Ponthieux, c’est un coup dur : il a été toute sa vie un homme ultrasportif, marathonien et grand adepte de la voile et de l’aviron.


Il est alors contacté par un manager de la SNCF, Philippe Berquin, qui lui propose un pari fou : dans le cadre d’un programme appelé « Bien vieillir à la cinquantaine », il aurait l’occasion de traverser l’Atlantique à la rame, des Iles Canaries jusqu’à la Martinique. Le 15 décembre dernier, les deux hommes s’élançaient pour une traversée mouvementée avec une météo difficile. Le binôme se relaye tous les deux heures, malgré la maladie de Gilles.


Après 52 jours passés en mer, les deux hommes sont arrivés le 4 février dernier en Martinique, sous les applaudissements du public ! Le docteur Gilles Ponthieux rêve déjà d’un nouveau challenge : une transatlantique, en solitaire cette fois !


Un bel espoir pour tous ceux qui sont atteints de cette maladie !


Source : RCF

3 vues