Une étude affirme que la plupart des antibiotiques prescrits par les dentistes sont inutiles



Publiée dans la revue JAMA Network Open, une étude américaine affirme que les antibiotiques prescrits par les dentistes à titre préventif contre les infections bactériennes sont inutiles dans 81% des cas.


Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs de l'université d'État de l'Oregon à l’origine de cette étude se sont référés à une base de données nationale sur les demandes de remboursement des soins de santé et ont examiné près de 170 000 ordonnances d'antibiotiques rédigées par des dentistes américains entre 2011 et 2015.


Ils ont également constaté que la Clindamycine était le médicament le plus prescrit et les "plombages" dentaires étaient le type de soin dentaire le plus souvent associé à la prescription d'antibiotiques.


L’étude rappelle que la prescription d'antibiotiques non justifiée expose les patients au risque d'effets secondaires inutiles et contribue au problème de la résistance aux antibiotiques, véritable fléau responsable, d'après l'Organisation Mondiale de la Santé, d'une "augmentation des dépenses médicales, d'une prolongation des hospitalisations et d'une hausse de la mortalité."


"Je pense que les dentistes devraient considérer cette étude - qui est la première à examiner la prescription préventive d'antibiotiques dans le cadre des interventions dentaires - comme un puissant appel à l'action et non comme une réprimande", a exprimé Susan Rowan, chercheuse au Collège dentaire de l'université de l'Illinois à Chicago, qui a participé aux travaux aux côtés de ses collègues de l'université d'État de l'Oregon.


Source : Midi Libre

1 vue