Une maladie jusqu’alors incurable a désormais son traitement !



Dans les pays occidentaux, 300 bébés naissent chaque année avec la dysplasie ectodermique hypohidrotique. Cette maladie très rare est pourtant très handicapante : elle empêche tous ceux qui en souffrent de transpirer, et de présenter une dentition normale. En cause ? Une protéine inactive, l’ectodysplasine, essentielle lors de la formation du fœtus, qui permet de faire apparaitre les glandes sudoripares, ainsi que les dents.


Jusqu’alors, la maladie était incurable. Mais Pascal Schneider, du Département de biochimie de l’Université de Lausanne, accompagné d’un confrère pédiatre allemand, a réussi à mettre au point un traitement qui a permis à 3 bébés d’être traités avec succès. Ce traitement remplace la protéine défectueuse par une protéine identique de synthèse. Pour se faire, les scientifiques ont opté pour une injection de l’ectodysplasine artificielle in utero, directement dans le liquide amniotique maternel.


Une belle avancée dans le traitement de cette maladie !


Source : RTS